Navigation

Comité coopératif

« En leur qualité de gardiens de notre patrimoine spirituel, les comités coopératifs devront à l'avenir prendre une signification encore plus grande. Les membres de l'administration et les directeurs qui garderont toujours présente à leur esprit cette idée devront trouver et trouveront dans les comités coopératifs un soutien sûr dans la lutte qu'ils devront mener contre l'envahissement par l'intérêt du commerce contre l'égoïsme et la superficialité. De leur côté, les comités coopératifs se sentiront fortifiés, dans leurs tâches les plus hautes, par la confiance que leur témoignera le peuple des coopérateurs. C'est pourquoi la lutte pour mériter la confiance du peuple dans notre cause est décisive. » (7ème thèse de Gottlieb et Adèle DUTTWEILER)

Depuis sa constitution, en 1945, sous forme de société coopérative, Migros Genève accueille un comité coopératif, composé de cinquante-deux membres, chargé de faire vivre les valeurs de Migros en jouant un rôle de relais entre ses propriétaires et les organes dirigeants de l’entreprise (administration et direction).

Statutairement composé d’une majorité de femmes, le comité coopératif est dirigé collégialement par un bureau composé de sept membres. Sur la base des commentaires issus de la votation générale, des auditions des membres de la direction et du personnel qu’il a menées en commissions et de ses propres délibérations, il formule des recommandations à l’intention de la direction de l’entreprise en vue d’en améliorer le fonctionnement ou de rendre la coopérative plus conforme aux attentes de ses propriétaires.

Parmi ses multiples attributions, le comité coopératif prend connaissance de la marche des affaires, donne son avis sur les orientations importantes de la coopérative, délibère sur des sujets commerciaux, culturels ou sociaux, adresse ses recommandations de vote et consulte les coopérateurs lors de la votation générale, chaque année au mois de mai. En outre, il établit les listes électorales en vue du renouvellement des organes statutaires et représente la coopérative genevoise à la Fédération des coopératives Migros (FCM).

Les compétences du comité coopératif, notamment de suggestion et de contrôle, sont définies par les statuts.

Commissions

Le Comité coopératif comprend trois commissions permanentes, à savoir la commission commerciale, la commission culturelle et sociale et la commission des coopérateurs, qui ont pour vocation de préparer ses travaux de séance plénière.

« La Commission commerciale s’intéresse à la politique commerciale de la coopérative, à la satisfaction de la clientèle ainsi qu’à la qualité, à la diversité et à l’accessibilité des produits et services proposés. » (extrait du règlement du Comité coopératif)

S’intéressant à l’activité des départements Vente et Marketing, Assortiments et Filières ainsi que Logistique et Informatique, la commission commerciale se trouve au cœur de l’activité de Migros. Se rendant régulièrement dans les surfaces de vente, supermarchés comme marchés spécialises, pour comprendre les besoins de tous les types de clientèle, la commission commerciale constitue également un panel de consommatrices et consommateurs, conscients des contraintes du marché et de la nécessité d’une pérennité économique mais fortement impliqués dans la satisfaction du client.

« La Commission culturelle et sociale s’intéresse à la politique culturelle et sociale de la coopérative, à la satisfaction du personnel ainsi qu’à la qualité, à la diversité et à l’accessibilité des prestations culturelles. Elle préavise, à l’attention de la Séance plénière, l’utilisation du crédit destiné à des buts sociaux et culturels mis à disposition par l’Administration. » (extrait du règlement du Comité coopératif)

S’intéressant à l’activité des départements Ressources humaines et Culturel ainsi que Construction et Immobilier, la commission culturelle et sociale concrétise la mission statutaire de Migros d’apporter une contribution positive à l’ensemble de la société suisse. Cette responsabilité se manifeste notamment, pour le personnel de la coopérative, par les engagements sociaux de Migros en tant qu’employeur et, pour la population, par le montant prélevé sur le chiffre d’affaires et destiné à financer des activités culturelles, sociales, de formation et de loisirs (Pour-cent culturel).

La commission dispose aussi d’un budget annuel pour soutenir des projets définis soumis par des associations situées sur le territoire de la coopérative, à savoir le canton de Genève et la partie limitrophe du canton de Vaud jusqu’à Gland (VD). Les associations et fondations qui souhaitent solliciter un soutien financier pour la réalisation d’un projet déterminé peuvent demander à être contactées  via le formulaire en bas de page.

« La Commission des coopérateurs s’intéresse au respect et à la promotion des valeurs fondamentales de la coopérative, aux droits et devoirs des sociétaires ainsi qu’à la formation et à la représentation de leur volonté auprès de la Séance plénière. » (extrait du règlement du Comité coopératif)

S’intéressant à l’activité des départements Finances, Business Development et Migros France, la commission des coopérateurs travaille au renforcement du lien entre Migros Genève et ses sociétaires. Elle est chargée de préparer les votations générales, de recueillir les avis des coopératrices et coopérateurs et d’identifier les thématiques que le comité coopératif sera amené à traiter.

La commission des coopérateurs prend acte des recommandations de la Fondation G. et A. DUTTWEILER, chargée de veiller au respect, par toute la communauté Migros, des statuts et conventions de l'entreprise, ainsi que du patrimoine spirituel défini par les fondateurs. Elle suit aussi les activités du Gottlieb Duttweiler Institut (GDI), institut de recherches et centre de conférences dédié aux thématiques relevant de l’économie et de la société.

Rejoindre le Comité coopératif

« Il faut élargir la base des comités coopératifs en y faisant accéder des citoyens d'autres milieux, par exemple des représentants des syndicats ouvriers et d'autres organisations économiques, des associations féminines ainsi que des personnalités politiques indépendantes de différentes convictions politiques. Les séances des comités coopératifs devront être si possible publiques, ou tout au moins ouvertes aux coopérateurs. Il faut encourager la saine critique, le sain esprit d'opposition dans les comités coopératifs. C'est là la plus sûre des garanties pour que les comités coopératifs et l'administration ne s'éloignent pas d'une conception libérale et pour qu'ils s'appuient sur l'efficacité de leur travail au lieu de faire prévaloir l'esprit de domination. » (8ème thèse de Gottlieb et Adèle DUTTWEILER)

Le comité coopératif se renouvelle d’un tiers au minimum, tous les quatre ans. Tous les coopérateurs et coopératrices peuvent y être élus s’ils sont sociétaires depuis un an au moins avant leur entrée en fonction.

Les membres du comité coopératif adhèrent à l’idéal coopératif, qui suppose la participation effective des propriétaires de Migros au processus de décision, en conformité avec les thèses des fondateurs, Gottlieb et Adèle DUTTWEILER. Il est demandé aux membres du comité coopératif de préparer avec diligence les séances auxquels ils sont appelés à assister et de participer activement à la vie de la coopérative, notamment en se tenant informés des actualités en lien avec les domaines d’activités utiles à la coopérative. Ils n’interviennent pas directement dans la vie des magasins et ne jouissent d’aucun droit préférentiel.

Le comité coopératif se réunit quatre fois par année en Séance plénière, un soir de semaine. Chaque membre est en outre rattaché à une Commission, laquelle se réunit en plus cinq fois par année, également un soir de semaine.

Les personnes souhaitant davantage de renseignements ou intéressées à déposer leur candidature peuvent demander à être contactées via le formulaire ci-dessous. Le comité coopératif accueillera avec intérêt toute sollicitation.

Formulaire à remplir

* = champs obligatoires

Encore 500 signes

Je confirme que j'ai pris connaissance de la déclaration de protection des données et du traitement de mes données à caractère personnel décrit dans celle-ci. Le traitement décrit dans la déclaration de protection des données comprend en particulier l'analyse du comportement des clients et le traitement de leurs données à caractère personnel à des fins de marketing par l'ensemble du Groupe Migros.